Retour

Apps et temps digital : un bon de 10 % pour passer devant le desktop web

Ecrit par le Mercredi 7 Septembre 2016

Apps et temps digital : un bon de 10 % pour passer devant le desktop web
Le desktop web est en perte de vitesse, c'est un fait. Mais, est-ce que les nouvelles pratiques utilisateurs influencent favorablement la part de “temps digital” dédiée aux applications mobile ? En somme, sur mobile ou tablette, est-ce que ce sont les sites, ou bien les apps qui sont en tête ?

Un récent rapport, signé comScore, révèle qu’à dater de juillet 2016, les applications mobiles représentent désormais, aux Etats-Unis, “50 % du temps digital”. Une proportion écrasante, loin devant le web sur mobile qui ne représente quant à lui que 7%. Et, si le marché des tablettes reste plus limité, avec seulement 11 % du temps digital, les apps y restent en tête (9 % contre seulement 2 % pour la part réservée au web). Si vous avez fait un petit calcul mental, vous en avez déjà déduit que le temps digital imparti à l’ordinateur ne se résume plus qu’à 32 %.

Des chiffres qui s’appliquent au marché américain certes, mais qui, si on y réfléchit bien, reflètent tout autant nos usages. Il suffit de regarder nos journées. Comment est-ce que nous restons en contact les uns avec les autres ? Comment est-ce que nous nous tenons informés des dernières nouvelles dans le monde ? Comment est-ce que nous effectuons une recherche lorsque nous voulons vérifier une information au beau milieu d’une discussion ? Si on devait filmer chacune de ces actions, au cinéma il y a quelques années encore, on aurait vu les protagonistes se précipiter sur leur clavier et regarder un écran d’ordinateur, aujourd’hui, le réalisateur choisirait plutôt de zoomer sur un téléphone, avec un pouce en train de naviguer sur l'écran. Bref, vous voyez le tableau ! Et il y a de grandes chances que cela ressemble aussi à votre comportement, non ?
Apps et temps digital : un bon de 10 % pour passer devant le desktop web

Si on ajoute cela au fait que la taille des écrans de smartphone s’est sensiblement agrandie et que la 4G est de plus en plus accessible, rien d’étonnant à ce que nous soyons nombreux à délaisser les ordinateurs, même portables. Ces derniers, et même les tablettes, sont de plus en plus réservés à des usages spécifiques. Cependant, loin de nous l’idée d’opposer deux camps, c’est d’ailleurs le même parti que prend le rapport de comScore, en rappelant que le desktop web reste un acteur majeur des habitudes des consommateurs. Si on doit donc penser en terme de complémentarité, on peut quand même admettre une chose : on visualise de plus en plus volontiers une application comme une nécessité, voire une priorité, et un site web, comme son “partenaire” sur ordinateur. A chacun ses usages, le site web n’est pas obsolète, il doit simplement être repensé au regard des nouvelles attentes utilisateurs.

En résumé, on retiendra de ce rapport qu'il devient difficile de se passer d’une application mobile pour un business de nos jours. Qu’il s’agisse d’une activité 100 % digitale, ou même d’un commerce de proximité, avec le client type, son smartphone toujours à portée de main, utilisateur connecté par nature, c’est sur ce précieux canal d'acquisition qu'il faut le solliciter, avec une app bien sûr, et les bons outils pour créer de l’engagement : notifications push, alertes géolocalisées, couponscarte de fidélité

Alors, prêts à sauter le pas pour créer votre application mobile ? Ou peut-être avez-vous déjà un retour d'expérience à partager avec nous ?



Entrez votre adresse email